Avis clients
4.6 5
523
Facebook LCF Googleplus LCF Twitter LCF Linkedin LCF

Le prêt à taux révisable

Le prêt à taux révisable est également nommé prêt à taux variable. La mensualité de l’emprunteur pourra varier dans le temps en fonction de l’indice de référence sur lequel est basé le financement. Ce type de prêt est peu demandé par les emprunteurs en France car il a un caractère aléatoire inconnu qui peut leur faire peur, mais la plupart des pays européen ne pratiquent que du prêt à taux révisable. De nombreuses formules de prêts à taux révisables ont été mises au point pour protéger les emprunteurs des hausses de taux et leur donner une réelle attractivité.

Pourquoi choisir un prêt à taux révisable ?

La motivation principale à choisir un prêt à taux variable est basée sur l’écart de taux par rapport à un prêt à taux fixe. Il est aussi souscrit car de nombreux contrat prévoient une sécurité pour l’emprunteur dans le cas des évolutions des indices.

Quel est l’indice de référence pour fixer le taux du prêt révisable ?

Les indices de références les plus souvent utilisés par les établissements de crédits pour établir leurs barèmes à taux révisables sont l’euribor 1 mois, 3 mois ou 1 an (les taux interbancaire de la zone euro). L’organisme financier y appliquera une marge supplémentaire qui correspond à sa rémunération et au critère de risque.

Consulter l’historique des indices

Les prêts à taux révisables sécurisés

Souscrire un prêt à taux révisable ne veut pas forcément dire aller vers l’inconnu en cas d’augmentation des indices. De nombreux contrats prévoient des limites pour sécuriser l’emprunteur. Ce sont les prêts à taux révisables « CAPE », le cap (de l’anglais casquette) consistant à limiter à la hausse comme à la baisse les variations de taux.

Les caps sont souvent exprimés en pourcentage, par exemple les prêts révisable Cape 1 voient une limite d’évolution du taux de départ du prêt à 1%, les Cape 2 à 2%. Certaines offres prévoient même la possibilité de réajuster le taux de départ à la baisse en cas de diminution des indices ce qui permet aux emprunteurs de réaliser des économies. Mais si les taux en vigueur sont au plus bas, l’emprunteur aura de grandes chances de voir sa mensualité seulement augmenter.

En cas d’augmentation du taux, l’organisme prêteur recalculera la mensualité, si le recalcule dépasse la capacité de remboursement de l’emprunteur, la durée du prêt pourra être allongée si l’offre de prêt le prévoit.

En cas de diminution, l’organisme prêteur réalisera les mêmes calculs à l’inverse, il choisira en premier lieu de diminuer la durée du prêt révisable.

Avantages du prêt à taux révisable et inconvénients

Les avantages :

  • A durée d’emprunt égale les taux fixes sont plus chers que les taux révisables
  • La sécurité : certains contrats sécurisent l’emprunteur en cas d’évolution des indices
  • Période de fixité du produit : l’établissement préteur peut convenir d’une période en début de prêt pendant laquelle il s’engage à ne pas modifier le taux du prêt immobilier
  • Possibilité de passer à taux fixe et souplesse des produits

Les inconvénients :

  • Evolution des indices basée sur la politique monétaire européenne donne un caractère inconnu des futurs remboursements
  • Si les taux en vigueur sont au plus bas, les possibilités de baisse sont très limitées

Information utile :

Le prêt à taux révisable peut recevoir une ou plusieurs des caractéristiques financières suivantes :

  • différé d’amortissement total ou partiel
  • report d’échéances