Avis clients
4.7 5
2332
Facebook LCF YouTube LCF Twitter LCF Linkedin LCF

Moduler ses échéances pour économiser du temps… Et de l’argent

YouTube LCF

Lorsque l’on souscrit un emprunt immobilier, il correspond à sa situation personnelle et professionnelle à un moment précis. Mais qu’en est-il quelques années plus tard, lorsque les revenus augmentent et que la famille s’agrandit ? Renégocier son taux – s’il a baissé – est une chose, mais vous pouvez aussi devenir réellement acteur de votre prêt en modulant ses échéances. Un calcul intéressant auquel on ne pense pas assez souvent.

Si vous avez souscrit un emprunt immobilier pour 20 ans, par exemple, vous avez certainement calculé au plus juste ce que vous pouviez rembourser chaque mois sans vous priver de tout. Mais 5 ans plus tard, sans doute avez-vous été augmenté ou avez-vous eu une promotion. Vous êtes peut-être en couple alors que vous ne l’étiez pas. Bref, votre situation a changé, tout comme vos revenus. Et les conditions de cet emprunt ne correspondent peut-être plus à vos nouveaux moyens.

Quoi qu’il en soit, vous pouvez moduler les échéances, en payant – un peu – plus chaque mois, ce qui raccourcira la durée du prêt et vous fera faire des économies non négligeables.

Un exemple de prêt modulable :

Prenons un prêt d’un montant de 180 000 € sur 20 ans, souscrit en 2017 au taux de 1,50%. Soit des mensualités initiales de 869 €.

En augmentant par exemple de 100 € par mois le montant des remboursements, soit une nouvelle mensualité de 969 €, la durée de l’emprunt diminue de 25 mois. Et passe donc de 20 ans à 17 ans et 11 mois ! Non seulement le bien immobilier sera remboursé plus vite, mais vous aurez économisé 2 807 € sur le coût total de votre crédit.

Se faire conseiller et accompagner

La plupart des banques prévoient aujourd’hui cette option de modulation du prêt immobilier, qui est à priori gratuite et n’entraîne aucune forme de pénalité. Si l’augmentation que vous demandez pour vos mensualités est modeste (moins de 10%) et est effectivement liée à une hausse de vos revenus, cette modulation devrait vous être accordée sans délai. En revanche, si la banque estime que vos remboursements vont devenir élevés par rapport à votre situation, elle peut décider de réévaluer votre capacité d’emprunt. Et éventuellement vous refuser cette modulation.

Un courtier en crédit immobilier pourra vous conseiller et vous accompagner à toutes les étapes, et notamment au moment de la souscription de votre emprunt, pour s’assurer qu’une option de modulation des échéances est bien prévue.