Avis clients
4.7 5
2329
Facebook LCF YouTube LCF Twitter LCF Linkedin LCF

Nos conseils pour bien préparer votre projet immobilier

YouTube LCF

Bien définir ses besoins, son type d’investissement, son budget, son niveau d’apport personnel, la durée de son emprunt, si l’on est éligible à certaines aides, quelles sont toutes les pièces à réunir… Difficile de s’y retrouver surtout s’il s’agit de sa première acquisition. Voici quelques conseils pour bien entamer votre réflexion et éviter quelques erreurs qui pourraient s’avérer très coûteuses…

1- Cernez vos besoins et vos envies

C’est sans doute la partie la plus agréable mais pas forcément la plus facile, car il faut être capable d’analyser avec lucidité tous les éléments qui devront guider votre choix : maison individuelle ou appartement, neuf ou ancien, ville ou campagne, distance du lieu de travail, nombre de pièces… Et il faudra surtout être à même de vous projeter un minimum dans l’avenir. Est-ce un achat pour quelques années avec l’objectif de le revendre à moyen terme ? Un foyer pour vos futurs enfants, et donc avec assez de chambres ou des possibilités d’extension ? Et bien sûr, ces besoins et envies vont se confronter ensuite très vite à la réalité, à savoir si votre budget est en rapport avec votre projet idéal.

2- Évaluez votre budget

Celui-ci se compose de deux éléments :

  • Votre apport personnel : économies, Plan d’Épargne Logement (PEL), Compte Épargne Logement (CEL)…
  • Vos revenus, qui déterminent (avec vos charges) votre capacité d’endettement. Le montant des mensualités d’emprunt (et de vos éventuels autres crédits) ne doit pas dépasser un tiers de vos revenus.

3- Ne pas oublier les frais annexes

L’addition peut vite s’alourdir et mieux vaut les avoir pris en compte : frais de négociation de l’agence immobilière, frais de notaire, frais de garantie, coûts de déménagement, raccordements divers, charges de copropriété, assurances, taxes foncière et d’habitation à payer chaque année…

4- Choisir la durée de votre emprunt

10 ans, 15 ans, 20 ans, 25 ans…La durée du crédit que vous allez souscrire impacte évidemment le montant des mensualités que vous devrez payer, mais aussi le coût total de votre emprunt et aura une incidence directe sur votre niveau de vie.

Une décision qui n’est donc pas facile à prendre – quand elle n’est pas dictée directement par vos capacités d’endettement – mais pour laquelle votre courtier sera le mieux à même de vous aider.

5- Un dossier complet pour faciliter les démarches

Avant de commencer à étudier votre dossier voici les premières pièces justificatives pour gagner du temps et obtenir une réponse rapide, pensez à les réunir pour votre rendez-vous avec votre spécialiste en prêts immobiliers La Centrale de Financement (pour les deux co-emprunteurs s’il y a lieu) :

  • une pièce d’identité
  • un justificatif de votre lieu de domicile actuel (facture de gaz ou d’électricité par exemple)
  • vos avis d’imposition pour les deux dernières années
  • vos trois derniers bulletins de salaire
  • vos trois derniers relevés de compte en banque
  • le compromis de vente ou le contrat de réservation si vous l’avez déjà signé