Avis clients
0 5
Facebook LCF Googleplus LCF Twitter LCF Linkedin LCF

Simulateur de tableau d’amortissement

Obtenez votre échéancier de prêt immobilier et son taux effectif global grâce au simulateur de tableau d’amortissement.

Pour aller plus loin dans votre recherche de financement : déposez sans engagement votre demande de prêt, un spécialiste vous rappelle.

Le simulateur de tableau d’amortissement, comment ça fonctionne ?

Le simulateur de tableau d’amortissement vous permet de connaitre selon la périodicité de remboursement, la part de capital que vous remboursez par rapport aux intérêts et à l’assurance. Il vous permet également de connaitre le taux effectif global de votre prêt et ainsi son coût final. Pour réaliser ce tableau d’amortissement il vous faudra un certain nombre d’éléments et connaitre quelques notions clés.

Montant emprunté : il s’agit ici du montant total que vous avez besoin d’emprunter pour l’acquisition de votre bien (frais annexes inclus)

Taux nominal : il s’agit du taux d’intérêt du crédit que vous pouvez retrouver dans notre tableau des taux.

Durée d’amortissement (mois) : c’est la durée totale de remboursement (comptez 180 mois pour 15 ans et 240 mois pour 20 ans).

Durée du différé d’amortissement (total ou partiel) : au début de l’emprunt vous avez la possibilité de différer pendant quelques mois les remboursements de votre crédit. Lors d’un différé d’amortissement partiel, vous différez le remboursement du capital uniquement, vous continuez donc à rembourser l’assurance et les intérêts d’emprunt. Lors d’un différé d’amortissement total c’est toute la mensualité qui est différée (capital et intérêts), seule l’assurance reste souvent dû.

Assurance décès-invalidité : c’est une assurance obligatoire qui couvre l’emprunteur en cas de décès ou d’invalidité. Elle représente un pourcentage qui vient s’ajouter au taux nominal.

Assurance facultative : il existe plusieurs autres assurances permettant à l’emprunteur de se prémunir de différents risques. Elles fonctionnent toutes comme l’assurance décès-invalidité et viennent s’ajouter au taux nominal.

Frais de dossier : ils comprennent les frais que la banque prend pour s’occuper de votre projet.

Frais de garantie : ils sont demandés par l’établissement prêteur afin de se prémunir du risque de non-paiement des échéances du prêt. Leur montant est différent selon le type de garantie. En savoir plus sur les frais de garantie.

Périodicité de remboursement : vous pouvez choisir de payer vos échéances annuellement, trimestriellement ou mensuellement. Dans le cadre de prêt immobilier pour les particuliers, la mensualité est préférée.