Avis clients
4.7 5
1614
Facebook LCF YouTube LCF Twitter LCF Linkedin LCF

Le prix de l’immobilier neuf ralentit encore et les taux sont toujours bas : c’est le moment d’acheter !

YouTube LCF

En ce début d’année, les prix progressent mais de moins en moins vite dans le neuf : + 2,2 % seulement sur les douze derniers mois. Avec des conditions de crédit toujours très favorables, le marché est particulièrement intéressant pour les acheteurs…

Tous les indicateurs confirment cette tendance. Si les prix progressent encore un peu dans le neuf, c’est bien de moins en moins vite. Le moral des ménages n’étant pas au mieux, la demande est moins forte. Et les excellentes conditions de crédit proposées actuellement par les banques (exigences d’apports revues à la baisse, durées d’emprunt plus longues, taux toujours bas…) n’ont pas eu d’incidence forte sur les prix…Elles favorisent en revanche considérablement les futurs acheteurs.

4 144 €/m2 en moyenne

D’après le dernier baromètre LPI-SeLoger1, le prix au m2 d’un logement neuf est d’en moyenne 4 144 €. Soit 2 594 €/m2 pour une maison et 4 756 €/m² pour un appartement. L’an dernier à la même époque, la hausse annuelle du prix des maisons atteignait +5,4%. Elle n’est aujourd’hui que de +1,9% sur 12 mois.

Un léger recul des ventes en 2018

Un net ralentissement qui s’explique aussi par le léger recul des ventes de logements neufs enregistré en France l’an dernier (- 1.9 %, d’après les chiffres officiels du ministère du Logement2), et qui a pu pousser les vendeurs à se montrer « raisonnables » depuis quelques mois. Un chiffre plus marqué en ce qui concerne les maisons neuves (- 10.1 % de transactions) que les appartements (- 1.2 %).

Des aides à l’achat maintenues

Même si les conditions d’obtention varient en fonction de moyens de chacun ou de la situation géographique du bien, l’immobilier neuf est toujours soutenu par plusieurs aides, qui permettent de financer une partie d’une acquisition, parmi lesquelles :

  • Le prêt à taux zéro (PTZ), qui peut financer jusqu’à 40% d’un achat
  • Les aides de la Caisse d’allocations familiales, qui possèdent plusieurs dispositifs pour l’achat d’un bien immobilier neuf : l’ALF (Allocation de Logement Familiale), l’APL (Aide Personnalisée au Logement) ou l’ALS (Allocation de Logement Sociale)
  • Le Plan Epargne Logement (PEL)
  • Le Prêt à l’accession sociale (PAS), qui s’adresse surtout aux jeunes
  • Le Prêt Action Logement (PAL), proposé par certaines entreprises privées à leurs employés
  • Action Logement et les fonds provenant du 1% Logement
  • La loi Pinel pour l’investissement locatif

Par ailleurs, les dispositifs de défiscalisation dans l’immobilier neuf ont été maintenus et ne devraient pas être remis en cause.

N’attendez plus !

La conjoncture est donc très favorable pour les acheteurs. Et les professionnels n’envisagent pas de retournement de situation à court terme, au moins jusqu’à la fin de l’été prochain. Si vous avez un projet immobilier, n’attendez plus pour le concrétiser !

1 https://edito.selogerneuf.com/rubrique/barometre-lpi-seloger

2 https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/commercialisation-des-logements-neufs-resultats-au-quatrieme-trimestre-2018?rubrique=53&dossier=1047