Avis clients
4.7 5
1813
Facebook LCF Googleplus LCF Twitter LCF Linkedin LCF

Crédit auto – moto

Les crédits auto ou moto font partie des crédits à la consommation. Ils permettent de financer différents types de véhicules destinés aux particuliers.

Qu’est-ce qu’un crédit auto ?

Le crédit automobile est un prêt affecté destiné à financer un véhicule. Sa durée peut varier de 6 mois à 10 ans selon le type de véhicule et permet des financements allant de 500 € à 75 000 €. Le prêt automobile est un crédit à la consommation très utilisé par les ménages français. Destiné uniquement à l’achat d’un véhicule, il permet notamment de conserver son épargne malgré l’achat d’un nouveau véhicule.

Quel crédit auto choisir ?

Pour financer votre véhicule à crédit, vous avez le choix entre différentes formules qui possèdent chacune leurs caractéristiques :

Le crédit auto affecté

Le crédit auto est un type de crédit affecté, c’est-à-dire qu’il est destiné exclusivement à l’acquisition d’un véhicule. On ne peut utiliser le crédit automobile que pour s’offrir un véhicule et rien d’autre. Dans ce cas précis, l’obtention du crédit et l’achat du véhicule dépendent l’un de l’autre.

Si l’emprunteur n’obtient pas son prêt auto, la vente de la voiture est annulée. De même, dès lors que la voiture n’est pas livrée, le crédit auto ne peut pas commencer. Le crédit auto et le crédit moto fonctionnent de la même manière.

Le crédit auto présente donc une utilisation très limitée mais permet à l’emprunteur d’être couvert. En cas de non obtention de son crédit, il ne se retrouve pas avec une voiture qu’il ne va pas pouvoir payer. Et si en revanche, c’est le concessionnaire ou le vendeur du véhicule qui retarde la livraison de la voiture, l’emprunteur ne commence pas le remboursement du crédit automobile.

A savoir : Il est important de bien indiquer sur le bon de commande du véhicule, que l’achat de celui-ci est conditionné à l’obtention du crédit auto.

Crédit personnel non affecté

Le crédit personnel est un type de prêt non affecté, cela signifie que l’emprunteur peut disposer librement de l’argent obtenu grâce au prêt personnel. Il présente donc une plus grande liberté d’usage que le crédit auto mais ne prévoit aucun retour en arrière possible si l’emprunteur a déjà signé un acte de vente d’un véhicule et que son crédit personnel est refusé. Et à l’inverse, le crédit doit être remboursé même si l’achat du véhicule est annulé. De plus, les banques sont parfois plus réticentes à prêter lorsqu’elles ne connaissent pas la destination des fonds.

Comment faire un prêt auto ?

Aujourd’hui, il existe un nombre pléthorique d’établissements et de lieux pour souscrire à un crédit auto. Il est possible de le faire directement chez le concessionnaire, dans une banque, dans des établissements spécialisés et même au supermarché. Néanmoins l’offre très abondante ne doit pas aveugler l’emprunteur qui a tout intérêt à comparer.

Faire un prêt auto en ligne à l’avantage de pouvoir comparer différentes offres en un seul et même lieu. La démarche est simplifiée grâce au simulateur qui permet de faire varier la durée et le montant à emprunter et ainsi connaitre le taux d’intérêt et le montant des mensualités. La Centrale de Financement propose son offre simplifiée :

1) Simulation en ligne de votre projet

2) Demande de crédit auto à compléter et à imprimer

3) Envoi du contrat de prêt signé avec les pièces justificatives

A savoir : Voici les pièces justificatives généralement demandées pour souscrire un crédit-auto (liste non-exhaustive) :

  • le contrat signé,
  • un justificatif d’identité,
  • un mandat de prélèvement,
  • les deux derniers bulletins de salaire des emprunteurs ou leur avis d’imposition,
  • un RIB et un justificatif de domicile…

Comment choisir son prêt automobile ?

Choisir son crédit auto n’est pas toujours une chose facile, c’est pourquoi il est important de bien comparer les différentes offres. Pour cela, il est faut prendre en compte un certain nombre d’éléments :

Apport personnel

L’apport personnel n’est pas obligatoire pour les prêts automobiles. Le financement à 100 % d’un véhicule par crédit auto est très fréquent. Néanmoins, l’apport personnel peut permettre de faire baisser le montant à emprunter et donc le coût du crédit. Il peut être parfois intéressant pour l’emprunteur de combiner une petite partie d’apport avec un crédit auto.

Taux annuel effectif global (TAEG)

Le TAEG est le seul taux que vous devez comparer avec les autres. Il comprend les intérêts, les primes d’assurances (si une assurance est souscrite), d’éventuels frais de dossiers ou des commissions. C’est grâce à lui que vous connaîtrez le coût réel de l’emprunt. Il est indiqué obligatoirement sur toutes les offres de prêt, conformément à la loi. A ne pas à confondre avec le taux nominal qui ne contient que la part d’intérêts.

Durée de l’emprunt

La durée de l’emprunt est fortement corrélée avec le coût du crédit. Plus la durée de l’emprunt sera longue et plus le coût total du crédit sera important. Un crédit sur une courte période présentera donc un meilleur TAEG. Néanmoins, il peut être intéressant pour l’emprunteur de partir sur un crédit auto avec une période plus longue afin de lui permettre d’acheter son véhicule avec des plus petites mensualités. Il faut aussi garder à l’esprit que plus la durée de l’emprunt est longue plus la fin du crédit est loin et l’avenir incertain. Il est parfois judicieux de repousser son achat de quelques mois le temps de pouvoir mettre de côté et ainsi diminuer la durée.

Mensualités

Dans le cadre du crédit auto, les mensualités sont identiques sur toute la durée du prêt. Elles comprennent les intérêts, le capital et les frais annexes et sont à payer mensuellement. Que l’emprunteur possède un ou plusieurs crédits, il est important que la somme de toutes ses mensualités de crédit ne dépasse pas 33% de ses revenus, si c’est le cas il se verra certainement refuser son crédit auto.

Assurance

L’assurance de prêt n’est pas obligatoire dans le cadre du crédit auto mais elle est vivement recommandée. En cas d’imprévu ou de soucis de santé, l’assurance peut se révéler très utile.

Coût total du crédit

Le coût total du crédit est obtenu en soustrayant le montant total du crédit au capital emprunté.

Exemple pour un montant emprunté de 12 000 € sur 5 ans (60 mois)

TAEG : 3,6%

Mensualités : 218,52 €

Montant total du crédit 218,52*60 = 13 111,20 €

Soit un coût total du crédit de 13 111,20 € – 12 000 € = 1 111,20 € (hors assurance)

Le coût total du crédit dépend donc du montant emprunté, de la durée du crédit auto, du TAEG et du coût de l’assurance éventuelle.

En plus de ces éléments, il est important de connaitre les conditions du crédit : à savoir s’il est possible de le rembourser par anticipation ou encore de faire des reports d’échéances en cas d’imprévu.

Pourquoi prendre un crédit auto – moto ?

Le crédit auto – moto permet de financer différents types de véhicules. Parmi lesquels :

Crédit auto occasion ou neuve

Qu’il s’agisse du financement d’un véhicule neuf ou d’occasion, le prêt auto s’applique selon les mêmes principes. La seule différence se situe, le plus souvent, au niveau du montant de l’emprunt, un véhicule d’occasion étant en général moins cher qu’un véhicule neuf.

Crédit 2 roues – moto

Le crédit moto s’applique à tous les types de 2 roues. Souvent d’un montant inférieur au crédit auto, il présente les mêmes caractéristiques.

Crédit véhicule de loisirs

Le crédit véhicule de loisirs est à destination des caravanes et des camping-cars mais également des voiliers ou des bateaux à moteurs, qu’ils soient neufs ou d’occasions. Le montant total du prêt reste néanmoins plafonné à 75 000 €, ce qui peut limiter le financement pour des bateaux neufs par exemple.