Menu Fermer
La Centrale de Financement
4.7/5
sur 1436 avis clients sur Avis Vérifiés

Financement de l’installation des professions libérales

L’installation d’une profession libérale présente des besoins propres à chaque profession. Avec un statut qui rassure les banques, le crédit professionnel est bien adapté.

Professions libérales

Les professions libérales sont des individus pratiquant leur activité de façon indépendante. Il s’agit de services de santé, juridique ou encore économique pour les professionnels ou les particuliers. S’installer en tant que profession libérale demande une étude attentive du marché puisque la vie professionnelle devient alors indissociable de la vie personnelle. Avant de se lancer il y a un certain nombre de questions auxquelles il faut répondre. En effet, les professions libérales ont le choix de s’installer seule ou à plusieurs, de reprendre une structure existante ou de la créer. Ces choix se faisant aussi en prêtant une importance particulière à l’emplacement de l’activité, qui est déterminant pour la pérennité de l’activité.

Financer l’installation

Financer son installation en tant que profession libérale demande de nombreux investissements. Il faudra financer la clientèle s’il s’agit d’une reprise d’activité. Il faudra également financer du matériel pour se lancer dans une activité ou le renouveler lors d’une reprise, il faudra peut-être également financer un véhicule. Le plus gros point de dépense restera certainement le financement de l’immobilier. Néanmoins tous ces financements ne demandent pas le même type de crédits professionnels. Les experts de La Centrale de Financement sont là pour vous proposer les meilleures propositions en fonction de toutes les exigences de votre projet.

Professions libérales, un statut qui rassure les banques

Les établissements bancaires sont en général plutôt rassurés par ce type de profession. En effet, le nombre de professions libérales faisant faillite est très faible, ceci est très sécurisant pour les banques. Néanmoins comme pour tout crédit professionnel un apport personnel de 30 % du montant total du financement est souvent demandé, celui-ci rassurera les banques sur le sérieux du projet.

Déposez votre demande de prêt professionnel, un expert vous recontacte