Menu Fermer
La Centrale de Financement
4.7/5
sur 2014 avis clients sur Avis Vérifiés

Le report d’échéances c’est suspendre pendant une durée d’un à douze mois selon les banques, le remboursement du capital de son crédit en cours. Contrairement au différé d’amortissement qui intervient au début du prêt, le report d’échéance est possible uniquement pendant la phase de remboursement du crédit. Il est proposé uniquement pour les prêts immobiliers à taux fixe, mixte ou révisable.

Le report d’échéances peut être partiel ou total.

Le report d’échéances partiel

Le report d’échéances partiel, consiste pendant une durée déterminée à ne payer que les intérêts et l’assurance de prêt. Le capital n’est pas remboursé et les échéances sont reportés. A la fin du report d’échéances soit le crédit est rallongé soit les mensualités sont augmentées.

Le report d’échéances total

Le report d’échéances total, consiste pendant une durée déterminée à ne payer que l’assurance du crédit. Le paiement du capital et des intérêts sont suspendus pendant la durée du report. Il est beaucoup moins onéreux de faire un report d’échéances total à la fin du contrat de crédit plutôt qu’au début puisque la part de capital remboursée est plus importante.

A qui s’adresse-t-il ?

Le report d’échéances peut être utile pour les emprunteurs traversant des soucis financiers passagers importants. Il faut que l’emprunteur prennent la mesure de ses difficultés financières afin de pouvoir choisir la durée et le mode de report le plus approprié à sa situation. Il faut mieux reporter une échéance plutôt que d’avoir un prélèvement refusé.

L’idée de baisser ses mensualités ne doit pas non plus être exclu dans certain cas. Si les difficultés de l’emprunteur sont amenées à durer dans le temps, la possibilité d’une baisse de mensualité avec un rallongement de la durée du crédit doit être examinée par la banque.